Selon le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, les concessions automobiles pourront continuer à livrer les clients durant la période de confinement.

Figurant parmi les activités « non essentielles », les concessions automobiles tourneront au ralenti à compter de ce jeudi 29 octobre, date de mise en place d’un nouveau confinement qui devrait durer « au moins » jusqu’au 1er décembre. Alors que l’accueil du public sera interrompu dans les showrooms, les clients ayant déjà passé commande pourront prendre rendez-vous pour recevoir leur nouveau véhicule.

Déjà mis en place par certains constructeurs lors du premier confinement, le dispositif permettra aux concessions de continuer à écouler leurs stocks.

Les ateliers toujours ouverts

La liste des commerces « essentiels » de ce nouveau confinement étant identique à celle établie au printemps dernier, les activités d’entretien et de réparation automobiles seront maintenues. Idem pour les stations de distribution de carburant et les commerces de réparation de cycles et de motocycles.

Quant à la vente de véhicules neufs, elle ne pourra pas se faire directement dans les showrooms, mais en distanciel par téléphone ou sur internet.