L'iMiEV

Le constructeur français avait cessé d’acheter des voitures électriques au Japonais à cause d’un stock trop important.

On se souvient du déstockage incroyable que Peugeot et Citroën avaient réalisé, bradant littéralement les C-Zero et iOn (construites sur une base Mitsubishi).

Dans un entretien avec Les Echos, Philippe Narbeburu, directeur du commerce France de Citroën, explique que les livraisons ont repris : « Un flux de production arrive ».

Les volumes sont toutefois qualifiés de « modestes », ce qui semble donc exclure de nouvelles offres aussi « canon » que celles de cet été.

Publicité


Publicité