Tesla est aux portes de la conduite entièrement autonome. Actuellement en essai, Elon Musk confirme qu’il peut effectuer le trajet entre le domicile et le bureau sans aucune intervention manuelle.

Si Tesla propose les voitures électriques parmi les plus abouties, la marque est aussi en avance au chapitre de la conduite autonome. Au fil des mois, les dispositifs gagnent en compétences pour proposer une conduite entièrement autonome qui s’approche rapidement du niveau 5.

Tout récemment, le patron de la marque de Palo Alto a fait savoir que la conduite entièrement autonome pourrait arriver avant la fin de l’année 2020. Une annonce confiante, qui mettrait fin à de longue années d’attente. Et pour faire patienter les plus sceptique, Elon Musk s’est livré à quelques confidences lors d’une conférence téléphonique : « J’ai donc personnellement testé la dernière version alpha du système de conduite autonome complet lorsque je conduis ma voiture et je pense que c’est largement mieux que ce qu’en pensent les gens. C’est incroyable. Je suis presque arrivé au point où je peux aller de chez moi à mon travail sans intervention, malgré des travaux et d’autres situations variées. C’est pourquoi je suis très confiant sur le fait que la fonctionnalité de conduite entièrement autonome sera terminée d’ici la fin de cette année, car je l’utilise vraiment ».

Un Autopilot de niveau 5 disponible avant la fin de l’année ?

Profondément retouché par les ingénieurs de la marque, le système Autopilot pourrait donc déjà fonctionner sans aucune intervention humaine. D’après Elon Musk, l’installation pourrait déjà analyser et interpréter de nombreuses situations nouvelles.

Ce nouveau dispositif ouvrira sur de nouvelle perspective en matière de conduite autonome à bord des Tesla et permettra à la marque de lancer son service de robot taxis. Encore faut-il franchir les barrières administratives et juridiques qui autoriseront l’utilisation de ce système sur route ouverte. Ce qui risque de compromettre le calendrier prévu par le constructeur.