En dévoilant la Air, Lucid est tout naturellement entrée dans le terrain de chasse de Tesla. Mais la nouvelle marque s’inquiète surtout de Mercedes.

Ce n’est pas un hasard si Lucid Motors est toujours comparé à Tesla, qui devient son concurrent tout naturel : basé à Newar, de l’autre côté de la baie de San Francisco, le patron de Lucid, Peter Rawlinson, n’est autre que l’ancien ingénieur en chef ayant participé de très près au développement de la Tesla Model S.

Avec son image plus raffinée, son autonomie bien plus grande et sa puissance plus généreuse, la Lucid Air surpasse la Tesla Model S sur le papier. Toutefois, la bataille est inévitable pour ces deux entités à l’histoire liée. Pourtant, Lucid n’est pas du même avis.

Publicité


La Lucid Air se rapprocherait plus d’une Classe S que d’une Model S

Interrogé à ce sujet par nos confrères de Yahoo Finance, Peter Rawlinson a confié que Mercedes est le principal concurrent de Lucid Motors : « Je dirais que notre principal concurrent est un constructeur automobile. Je pense à Mercedes en matière d’attributs de la Lucid Air ». Le PDG de continuer à ce sujet : « Nous visons la Mercedes Classe S, mais c’est une comparaison naturelle et j’accepte cette comparaison avec Tesla ».

À l’entendre, Peter Rawlinson se détache de Tesla et préfère donc croiser le fer avec la firme de Stuttgart, laissant ainsi Tesla et la Model S dans une autre bataille qui n’est pas la sienne. Car de sa vision, le PDG estime que Tesla est un constructeur traditionnel, alors que Lucid Motors va bien au-delà de ce titre : « Nous ne voyons pas de hauts niveaux d’efficience de la part de ces autres constructeurs et Tesla est là. Lucid surpasse Tesla. Nous obtenons plus de 4,5 miles (7,24 km) par kWh. Je ne vois rien de semblable de la part de ces constructeurs ».

Publicité