La Cité du Vatican pourrait réfléchit à électrifier l’ensemble de sa flotte, alors que les voitures utilisées par ses représentants fonctionnent majoritairement sur de petits trajets. Le plus petit pays au monde mesure 0,44 km², et l’idée d’une électrification de sa flotte a été jugée « parfaite » par l’un de ses responsables.

« Bientôt, nous commencerons à collaborer avec des constructeurs automobiles qui peuvent nous fournir des véhicules électriques, pour une évaluation », a déclaré Roberto Mignucci, directeur des ateliers et du matériel pour la Cité du Vatican.

Mignucci a en effet expliqué que le kilométrage annuel moyen pour les véhicules du Vatican se situe aux alentours des 6 000 kilomètres. Cela faciliterait la recharge des voitures de la flotte, qui ne font essentiellement que des trajets courts, y compris lorsqu’elles sortent des limites de la cité.

L’objectif pour le Saint-Siège serait avant tout de développer son réseau de charge, y compris celui situé dans d’autres points cruciaux de l’Église catholique à Rome, comme les basiliques de Sainte-Marie-Majeure, de Saint-Jean-de-Latran et de Saint-Paul.

Publicité


Le pape a déjà reçu plusieurs véhicules électriques, à l’image d’un Renault Kangoo ZE et d’une Toyota Mirai transformée en Papamobile.

Publicité