L'Union Européenne a lancé un plan visant à encourager et accélérer le développement de l'automobile électrique d'ici à 2020.

La mesure principale de ce plan concerne la mise en place d’un réseau important de bornes de recharge dans tous les pays de l’Union. Un nombre minimum de bornes à installer avant 2020 a été fixé pour chaque pays. Ceux-ci sont corrélés au nombre de véhicules électriques que chacun de ses pays entend produire au cours de la prochaine décennie. Ainsi, pour la France, qui prévoit de produire 2 millions de voitures électriques, le nombre de bornes de recharges passera de 1 600 à 97 000 !

L’installation de bornes devrait ainsi mettre fin à un cercle vicieux : les ventes de voitures électriques sont limitées du fait du faible nombre d’infrastructures de recharge, ce qui inquiète les clients potentiels.

Par ailleurs, une standardisation des prises de recharge a été adoptée pour toute l’Union Européenne. C’est la prise de « type 2 », produite par l’allemand Mennekes, qui a été choisie. À noter qu’un des membres de la Commission européenne sera présent aux Assises Nationales des Infrastructures de Recharge qui ont lieu cette semaine afin d’expliquer les raisons de choix.

Publicité


PS : des mesures de soutien ont également été adoptées pour les énergies renouvelables : l’hydrogène, le gaz naturel compressé et le gaz naturel liquéfié.

Publicité