Acteur de premier plan dans le domaine des batteries, le groupe japonais Panasonic vient d’annoncer la signature d’un accord de partenariat préliminaire avec deux groupes norvégiens en vue d’établir une première Gigafactory sur le sol européen.

Encore au stade préliminaire, le partenariat associe Panasonic à deux groupes norvégiens spécialistes de l’énergie : Equinor et Hydro. Il vise à évaluer d’ici à l’été 2021 les possibilités d’installer un site de production de batteries en Norvège. Destinée à couvrir les besoins du marché européen de la voiture électrique, l’usine sera alimentée à partir d’énergies renouvelables locales.

Considéré comme l’un des leaders mondiaux dans le domaine des batteries électriques, Panasonic est bien connu pour son partenariat historique avec Tesla. Il cherche désormais à se positionner en Europe où les autorités souhaitent reprendre la main sur une production aujourd’hui dominée par les fournisseurs asiatiques. Alors qu’elle ne représente que 3 % de la production mondiale de batteries, l’Europe compte faire grimper sa part à 25 % d’ici à 2028.

Source : AFP