En s’engageant dés à présent dans le développement de la recharge sans fil, la ville norvégienne se prépare à l’échéance de 2023 qui prévoit que tous les taxis circulant sur son territoire seront électriques.

Concrètement, les places de stationnement dans les stations de taxis, comme celle de la gare d’Oslo, seront chacune équipée d’une plaque chargeur fixée au sol. Sur les véhicules, un récepteur qui permettra, quand les 2 dispositifs se superposeront, la recharge rapide des batteries jusqu’à une puissance de 75 kW avec une électricité obtenue de sources renouvelables.

Cette architecture vise à supprimer le temps perdu par les chauffeurs de taxi pour rechercher une borne rapide disponible et attendre la fin du ravitaillement en énergie. Et plus besoin de se plier aux habituels rituels de branchement et débranchement du câble de recharge.

Rien d’utopique dans ce projet, puisque Momentum Dynamics est embarqué dans ce programme. Ce spécialiste américain de la recharge par induction a déjà mis en service une telle architecture pour régénérer les batteries de bus électriques en différents coins du monde.



Ce programme de recharge par induction des taxis électriques d’une ville, développé également avec l’énergéticien scandinave Fortum, pourrait bien constituer une première mondiale pour cette corporation s’il est mené à son terme rapidement.

Adapté à des voitures particulières, l’exemple d’Oslo prendrait alors la dimension symbolique d’un lancement officiel et mondial de la recharge par induction au service de tous les automobilistes électromobiliens.