Premier marché mondial de la voiture électrique, la Norvège envisagerait de lancer une nouvelle loi visant à interdire la vente de véhicules thermiques à compter de 2025.

Alors que les véhicules électriques représentent désormais près d’un quart des immatriculations, la Norvège compte passer à la vitesse supérieure et envisagerait d’interdire la vente de véhicules thermiques essence ou diesel.

Relayée par plusieurs médias norvégiens, l’information évoque une entente entre les différents partis politiques pour lancer un projet de loi visant interdire la commercialisation de véhicules roulant à l’essence dès 2025.

Si l’information est encore à prendre au conditionnel, faute d’annonce officielle, Elon Musk, le patron de Tesla, a d’ores et déjà réagi. « Je viens d’apprendre que la Norvège envisage de bannir les ventes de voitures fonctionnant à l’énergie fossile en 2025. Quel pays génial. Vous assurez, les gars ! » a-t-il déclaré via son compte Twitter. Pas sûr que tous les constructeurs soient du même avis…

Publicité


Publicité