Nissan plancherait au développement d’une voiture électrique équipée d’un prolongateur d’autonomie qui pourrait intégrer sa gamme dès 2016.

Et si Nissan suivait l’exemple de la BMW i3 en proposant une version REX de sa Leaf ? Selon le site australien Motoring, le constructeur y songe sérieusement et pourrait proposer un nouveau modèle doté d’un petit moteur thermique servant à recharger la batterie.

Pour Nissan, l’objectif serait de parvenir à concurrencer la nouvelle Chevrolet Volt en proposant un véhicule électrique capable de parcourir plus de 600 kilomètres grâce au prolongateur d’autonomie thermique.

Si Nissan n’a pas confirmé l’information, l’arrivée d’une éventuelle version REX de la Leaf permettrait au constructeur accroître ses parts de marché en séduisant celles et ceux pour lesquels les limites d’autonomie du tout électrique posent toujours problème. A moins que le constructeur décide de sortir un tout nouveau modèle afin de laisser à la Leaf son image de véhicule 100 % électrique. Affaire à suite…

Publicité


Illustration  : Nissan IDS Concept

Publicité