Aux Etats-Unis, Nissan et la NASA viennent de conclure un partenariat visant à expérimenter une flotte de voitures électriques autonomes.

Etalé sur cinq ans, le partenariat signé entre Nissan et l’agence spatiale américaine prévoit l’expérimentation d’une flotte de véhicules 100% électriques à conduite autonome au Ames Research Center, en Californie.

Pour les deux partenaires, il s’agit de vérifier en conditions réelles différentes opérations permettant de contrôler à distance les voitures, des tests comparables à ceux effectués par la NASA pour guider les véhicules d’exploration à l’autre bout de l’univers.

« Ames a conçu un logiciel de planification d’un robot mobile envoyé sur Mars, plusieurs robots embarqués à bord de la Station Spatiale Internationale, et des systèmes de gestion du trafic aérien, pour ne citer que quelques exemples. Nous sommes impatients de mettre en pratique les connaissances acquises au cours de ce partenariat, et de les réinvestir vers de futurs défis aéronautiques et spatiaux » a indiqué S. Pete Worden, directeur du « Ames Research Center ».



Le premier véhicule de cette flotte, une Nissan Leaf spécialement équipée, devrait être testé d’ici la fin 2015.

Accélérer la mise sur le marché

Pour Nissan, ce partenariat technique vise à accélérer l’introduction des véhicules autonomes sur le marché, le constructeur prévoyant de commercialiser un véhicule 100 % autonome, capable de réaliser les opérations les plus complexes, à l’horizon 2020.

« Ce partenariat va permettre à Nissan d’accélérer son développement technologique d’une conduite autonome accessible, sécurisée et fiable, qui sera progressivement présentée aux clients entre 2016 et 2020 » précise Carlos Ghosn, PDG de l’Alliance Renault Nissan.

Nissan Leaf autonome