Pour mieux mettre en perspective ses performances, la Nio EP9 se lance dans un exercice auquel elle n’était pas censée participer.

La nouvelle ère des supercars électriques est arrivée et tous les moyens sont bons pour faire l’étalage de leurs performances. Après un passage sur la boucle nord du Nürburgring, la Nio EP9 vient se frotter à deux références thermiques, dans un rôle assez inhabituel.

Tout semblait tout à fait habituel dans cette vidéo opposant une Lamborghini Aventador SV et une Koenigsegg Agera R. Un duel entre deux missiles à essence, qui s’affrontent une fois de plus sur la ligne droite d’un aéroport. Rien d’insolite, exception faite d’une prise de vue inhabituelle : pour mieux être au cœur de l’action, c’est une autre voiture, qui se doit d’être plus rapide que les protagonistes du jour, qui filme le duel.

Publicité


1 341 ch aux quatre roues

Pour pouvoir suivre le rythme effréné de ces deux supercars, la réalisation a donc fait le choix de la Nio EP9. Une supercar électrique qui fait la fierté de la nation, avec une fiche technique époustouflante. Avec quatre moteurs électriques pour une puissance totale de 1 341 ch, l’EP9 revendique un 0-100 km/h en 2,7 secondes et un 0-200 km/h en 7,1 secondes.

Si le couple instantané semble bridé au départ afin de ne pas le convertir en fumée, la Nio EP9 reprend très vite le dessus sur les deux monstres thermiques. Sur cet exercice du 400 mètres départ arrêté, la Nio EP9 signe un chrono de 12,19 secondes. Elle devance ainsi la SV (de peu), créditée d’un chrono de 12,34 secondes et l’Agera R (13,17 secondes).

Publicité