Selon un nouveau rapport, Mercedes a été contraint de réduire de moitié les volumes de production de son SUV électrique EQC en raison d’un souci d’approvisionnement en cellules pour ses batteries.

Quand la demande dépasse l’offre rien ne va plus… Pour bon nombre de constructeurs, la sécurisation des approvisionnements en cellules a été un défi majeur ces derniers mois. Si Mercedes avait pourtant bien contractualisé avec LG Chem, le groupe coréen ne semble pas pouvoir garantir les volumes demandés par le constructeur. Résultat : la production subit de gros ralentissements. Alors que Daimler prévoyait de fabriquer 25.000 exemplaires du Mercedes EQC en 2019, seuls 7000 exemplaires sont sortis des chaînes de production du groupe allemand rapporte Manager Magazin.

L’année 2020 ne s’annonce pas meilleure. Citant une source interne au constructeur, le magazine allemand a indiqué que la marque avait réduit de moitié les objectifs de l’EQC dont le prévisionnel de production pour 2020 passe de 60.000 à 30.000 unités. Une production limitée qui contraint le constructeur à changer ses plans. Sur le marché nord-américain, la sortie du modèle a été décalée à 2021.