Selon Le Parisien, le gouvernement devrait revoir les barèmes du malus en 2018 et pourrait créer un nouveau seuil des 95 g CO2/km.

Alors que le seuil de déclenchement du malus débute aujourd’hui à 127 g/km avec un paiement de 50 euros, le gouvernement envisagerait de rabaisser ce seuil à 122 g/km.

En parallèle, un second malus serait mis en place pour les véhicules émettant entre 95 g CO2/km et 122 g CO2/km. Si le montant de ce nouveau malus n’est pas encore précisé, cela reviendrait à taxer la quasi totalité des véhicules vendus. De quoi permettre à l’Etat de générer plusieurs dizaines de millions d’euros de recettes supplémentaires pour financer de nouveaux dispositifs comme la prime à la conversion, dont la nouvelle formule sera présentée à la rentrée. Et pourquoi pas une hausse du bonus appliqué aux voitures électriques ? Les propositions du gouvernement seront discutées lors du vote de la prochaine loi de finances. A suivre…

Source : Le Parisien

Publicité


Publicité