Le transporteur DPD a passé commande pour 750 utilitaires électriques, qu’il ajoutera à sa flotte anglaise. La flotte électrique de l’entreprise outre-Manche va doubler avec cette acquisition, avant d’autres ajouts.

DPD a annoncé avoir fait une importante commande d’utilitaires électriques en Angleterre. Cette filiale de La Poste, qui fait du transport en tous genres et de la messagerie, va ajouter 750 véhicules électriques à sa flotte.

Un chiffre qui ne concerne que l’Angleterre, où le nombre des vans « zéro émission » de DPD va doubler. Il en fera rouler environ 1 500, et en ajoutera d’ici à la fin de l’année 2021 pour atteindre 1 700 unités.

L’entreprise a commandé des Maxus eDeliver 9, un des grands frères de l’EV80, premier modèle de Maxus exporté en France. Pour mieux répondre aux différents besoins des clients, l’utilitaire électrique chinois se décline en trois versions. Les trois batteries disponibles pour l’utilitaire ont une capacité de 52 kWh, 72 kWh et 88 kWh.



DPD confirme aussi que l’autonomie maximale de cette dernière sera de 320 kilomètres environ. La charge rapide permet par ailleurs de récupérer 80 % de l’autonomie du van en 45 minutes. Maxus lui a aussi installé un chargeur embarqué de 7,2 kW.

L’eDeliver 9 se décline en deux longueurs, 5,55 m et 5,94 m. La puissance du van est de 150 kW, et son couple de 310 Nm. La charge maximale que peut embarquer l’utilitaire électrique chinois est de 1 200 kilos.

L’arrivée de ces vans électriques dans sa flotte n’est qu’une étape d’un énorme plan d’électrification pour DPD. En effet, le transporteur prévoit de déployer une flotte « zéro émission » dans 225 villes européennes avant 2025.