Tesla Semi

Essayer Tesla Semi ?

Configurez votre véhicule Tesla Semi ou demandez un essai gratuitement.

Le Tesla Semi est sur la route des livraisons. En attendant son arrivée, la marque publie des images de son habitacle quasi définitif.

C’est fin 2017 que Tesla a présenté le Semi, sa vision du poids lourd électrique. Exotique et voulant une nouvelle fois redéfinir un segment conservateur, le camion n’a toujours pas posé ses roues sur les routes. Mais il ne devrait pas tarder à le faire, comme le laisse penser la récente mise à jour du site, mais aussi l’apparition de détails techniques plus précis.

Ainsi, le bouton de réservation des premiers exemplaires vient de disparaître. Il n’est donc plus possible de manifester son intérêt pour le Tesla Semi contre un dépôt de 20 000 $, comme ont pu le faire de nombreuses entités américaines, à l’image de Pepsi ou Walmart.

Le Tesla Semi inspiré par les voitures particulières de la marque

Côté technique, on apprend que le tracteur ne disposera pas de quatre moteurs électriques comme initialement prévu, mais de trois unités sur les essieux arrière. La puissance n’est pas connue, ni même encore homologuée, mais elle serait bien suffisante pour lui permettre d’afficher un 0-100 km/h en 20 s, et ce, avec une charge complète d’un peu plus de 37 tonnes. Le camion promet 500 miles (804 km) sur une seule charge, alors qu’il faudra compter 30 min pour retrouver 70 % d’autonomie avec les Megachargers.

Le Tesla Semi profite de cette mise à jour pour afficher son habitacle dans sa forme quasi définitive. On y retrouve le poste de conduite central qui permet une vision à 180°. Deux écrans hérités de la Tesla Model S trônent de part et d’autre du volant traditionnel. La console latérale a aussi fait l’objet de changements et dispose désormais d’un double chargeur à induction pour smartphone, là encore emprunté à la berline.