Désormais industrialisé en Europe, le Hyundai Kona électrique est devenu un véritable instrument de conquête sur le marché allemand où il représente une grosse partie des ventes du constructeur.

S’il reste un petit constructeur en Allemagne, Hyundai a su défendre sa place. Avec 3,6 % de part de marché, le groupe sud-coréen reste l’un des constructeurs asiatiques les plus populaires outre-Rhin. Un succès qu’il doit notamment aux bons résultats de ses offres branchées et en particulier du Kona.

Figurant parmi les best-sellers de la marque outre-Rhin, le SUV compact a été écoulé à plus de 31 500 exemplaires l’an dernier, dont 40 % en version 100 % électrique (12 600). Un beau résultat pour le modèle qui sera bientôt lancé dans une version restylée.

Publicité


Publicité