Le célèbre fabricant français de voitures sans-permis se lance dans l’électrique. Dès 2022, un premier modèle sera proposé en version zéro-émission.

Vous avez certainement déjà aperçu ces petits véhicules 100 % électriques sillonner les ruelles étroites des centres-villes. Ils sont souvent siglés du nom de leur constructeur : Ligier, qui les assemble en France. La société fabrique aussi des voitures sans-permis, qui seront bientôt elles aussi zéro-émission. Sur le plateau de BFMTV, son patron François Ligier a annoncé qu’une version électrique de quadricycles à moteur « verra le jour en 2022 ».

Avec sa filiale Microcar, la marque propose actuellement une gamme de 4 véhicules sans-permis destinés aux particuliers. Elle va investir 11 millions d’euros pour moderniser ses usines de Boufféré (Vendée) et d’Abrest (Allier) qui développeront et produiront le futur modèle. S’il n’a dévoilé ni tarif ni caractéristiques, le président de Ligier a précisé que le véhicule ne sera « pas en concurrence avec l’AMI de Citroën ».

Le constructeur commercialise en effet des voiturettes bien mieux équipées. Plus chères que l’AMI (entre 10 000 et 15 000 euros contre 6 000 pour la Citroën), elles offrent toutefois un confort comparable aux citadines avec permis. Sièges rembourrés, système d’infodivertissement évolué, chauffage et climatisation… Le prix de la Ligier électrique devrait être logiquement moins accessible, d’autant qu’elle sera fabriquée en France. Assemblée au Maroc, l’AMI a cependant « déringardisée » la voiture sans-permis selon François Ligier, qui affirme que « grâce à Citroën, c’est même devenu tendance ».

Publicité


À quel prix seriez-vous prêts à rouler en Ligier électrique ?

Publicité