Avec 3541 immatriculations enregistrées en novembre, la voiture électrique passe pour la première fois le seuil des 2 % de parts de marché.

Effet Gilets Jaunes ou transition écologique en cours… Alors que le marché français du véhicule particulier affiche un recul de 4.7 % en novembre par rapport à l’an dernier, la voiture électrique réalise un nouveau record. Avec 3541 immatriculations selon les données du CCFA, la les véhicules électriques ont représenté 2.06 % des ventes au cours du mois écoulé.

En y ajoutant les 1443 voitures hybrides rechargeables immatriculées, soit 0.84 % du marché, la part des véhicules branchés a frôlé les 3 % en novembre.

Le diesel tombe à 35 %

Alors qu’il représentait encore quelque 40 % des immatriculations en octobre, le diesel enregistre une lourde chute en novembre. Représentant à peine 35 % de parts de marché, le gazole continue à reculer au profit de l’essence et des hybrides qui ont représenté respectivement 56 et 6 % des ventes sur le marché français.

La voiture électrique a représenté 2 % des ventes en novembre
3.8 (76.92%) 13 votes