Lors du lever de rideau sur l'utilitaire électrique EZ-FLEX en avril, Renault annonçait prêter des exemplaires à des professionnels. En France, c'est La Poste qui les testera en conditions réelles pour une durée de deux ans.

Un rectangle compact au design clivant, 3 mètres cubes de chargement et 150 km d’autonomie sans émissions : le concept Renault EZ-FLEX est un petit ovni qui entend assurer les livraisons du dernier kilomètre. Dévoilé en avril, il sera prêté sur une période d’environ deux ans à des professionnels, entreprises et collectivités d’Europe. Il s’agit pour Renault de tester son véhicule en conditions réelles. Des données seront collectées telles que le kilométrage, l’autonomie, la vitesse, la fréquence d’ouverture-fermeture des portes et le nombre d’arrêts.

A l’occasion du salon VIVA Tech à Paris, le constructeur a annoncé le lancement d’une première expérimentation avec le groupe La Poste. Une solution jugée « innovante et modulable » par l’entreprise qui espère que son retour d’expérience « permettra de mettre en adéquation les besoins des livreurs et le véhicule utilitaire ». La Poste dispose déjà de la plus grande flotte de « véhicules » électriques au monde. Elle exploite en France près de 37.000 vélos, scooters à trois roues, camionnettes et quads électriques.

La Poste va tester le Renault EZ-FLEX
4.7 (94.67%) 15 vote[s]