Essayer La conduite « sans les mains » bientôt autorisée en France ?

Configurez votre véhicule La conduite « sans les mains » bientôt autorisée en France ou demandez un essai gratuitement.

Plusieurs pays d’Europe, dont la France, vont augmenter d’un niveau la conduite autonome légale. Le niveau 3 permet de ne plus avoir à garder les mains sur le volant.

On définit cinq niveaux de conduite autonome, allant de quelques systèmes adaptatifs à la possibilité de rouler sans conducteur. En France, c’est actuellement le niveau 2 qu’autorise la loi. Celui-ci permet notamment d’utiliser un régulateur adaptatif et une aide au maintien dans la voie. En revanche, il ne permet à aucun moment de lâcher le volant des mains. Les véhicules doivent d’ailleurs rappeler au conducteur ou à la conductrice de le tenir.

Mais cela va changer dès le 14 juillet 2022, avec l’autorisation d’utiliser un niveau 3 de conduite autonome dans l’Hexagone. Ainsi, le contrôle humain permanent ne sera plus obligatoire, dans certaines circonstances évidemment.

La législation autour du niveau 3 d’autonomie stipule que le conducteur n’a pas obligation de tenir le volant. En revanche, il doit être prêt à le reprendre dès que le véhicule le lui demande. Une demande qui va aussi dans l’autre sens, puisque le système doit pouvoir s’arrêter et effectuer une manœuvre d’urgence tout seul.

Pour activer ce niveau 3, il faudra par ailleurs qu’il n’y ait pas de piétons ou de cyclistes sur la même voie que la voiture. Il faudra également une séparation centrale entre les sens de circulation. Enfin, la vitesse ne devra pas dépasser 60 km/h, même si cette limite pourrait vite évoluer.

À lire aussi Mercedes : une autonomie de niveau 3 qui permet de griller Tesla