Mme Kirsten Roennau vient d'être nommée présidente de Mia Electric. Elle a pour mission de dresser un état des lieux de l'entreprise et d'initier une nouvelle stratégie.

Le petit constructeur de voitures électriques sympathiques et économiques traverse une période difficile avec des volumes de vente au plus bas. Néanmoins, la commande de 500 véhicules au travers de l’UGAP est une bonne nouvelle.

La nouvelle présidente devrait donc chercher à développer le marché des collectivités locales et accélérer la commercialisation de Mia à l’étranger, sur des marchés jugés prioritaires.

Kirsten Roennau, qui est passée par Alfa Roméo, Europcar et Fiat, devra donc réussir à trouver les clés qui permettront à Mia Electric de commercialiser son produit en masse afin d’amener l’entreprise à l’équilibre.

Publicité


Publicité