Basé sur la nouvelle plateforme e-GMP développée avec Hyundai, le nouveau SUV électrique de Kia disposera d’un design unique et promet près de 500 kilomètres d’autonomie.

En charge de la stratégie produit de la marque coréenne, Steve Kosowski a confirmé aux journalistes américains le lancement d’un nouveau véhicule 100 % électrique. Prenant la forme d’un SUV, celui-ci devrait débarquer fin 2021 aux Etats-Unis et peut-être même avant en Europe, considérée comme un marché prioritaire compte tenu des réductions de CO2 imposées aux constructeurs.

Présenté comme le croisement entre une berline et un crossover, le modèle sera issu du concept Imagine, révélé en 2019 lors du salon de Genève. Selon le constructeur, il proposera environ 300 miles d’autonomie, soit 480 kilomètres, avec des temps de charge inférieurs à 20 minutes.

Au sein de la gamme Kia, il s’agira du premier modèle conçu sur la base de la plateforme E-GMP. Développée depuis 2017 en partenariat avec Hyundai, cette nouvelle plateforme modulaire dédiée à l’électrique offrira plus de libertés à la marque sur la partie conception. Sans subir les contraintes d’une plateforme multi-énergies, où des compromis sont nécessaires pour intégrer chaque motorisation, le constructeur sera notamment en mesure d’offrir davantage d’espace à l’intérieur, le tout avec des extérieures équivalentes.

Révélé en mars 2019 à Genève, le concept Imagine préfigure le nouveau crossover 100 % électrique de la marque coréenne

Plan S

Pour Kia, l’arrivée de ce SUV 100 % électrique s’inscrit dans le cadre du « Plan S », un nouveau programme stratégique annoncé en début d’année.

Prévoyant d’investir 25 milliards de dollars d’ici à 2025, la marque coréenne vise le lancement de 11 nouveaux véhicules électriques au même horizon. Un plan dont l’objectif est de permettre à la marque d’écouler 500.000 véhicules électriques par an, soit 6,6 % de ses ventes mondiales.