L'ex start-up d'Henrik Fisker tente une renaissance à travers Wanxiang, son propriétaire chinois. Rebaptisée Karma, la marque va présenter un modèle tout-électrique au salon automobile de Shanghai.

Vous connaissez certainement la Fisker Karma, la toute première voiture électrique de luxe à prolongateur d’autonomie. Lancé en 2011, le véhicule n’a été produit qu’à 2700 exemplaires avant la quasi-faillite de son constructeur. Mais si la production a cessé, l’identité pionnière de la marque ne s’est pas perdue. Une aura rachetée par le groupe chinois Wanxiang en 2014.

La multinationale a décroché la précieuse licence nécessaire pour assembler un véhicule dans l’empire du milieu. Elle l’utilisera pour fabriquer un nouveau modèle 100% électrique dont le prototype sera présenté fin avril au salon automobile de Shanghai. Un modèle à prix maîtrisé conçu par le spécialiste du design italien Pininfarina et dédié au marché chinois.

Il s’ajoutera à la Karma Revero (ex-Fisker Karma) qui doit être renouvelée pour 2020. La berline à prolongateur d’autonomie bénéficierait d’un important restylage et d’une nouvelle motorisation associant un bloc 2 litres essence signé BMW à deux moteurs électriques. La capacité de la batterie serait également augmentée afin de porter son autonomie électrique à 130 km.

Karma dévoilera une voiture 100% électrique à Shanghai
4.6 (92%) 5 vote[s]