Ford Mustang Mach-E

Essayer Ford : réorganisation et investissements en vue pour la voiture électrique ?

Configurez votre véhicule Ford : réorganisation et investissements en vue pour la voiture électrique ou demandez un essai gratuitement.

L’ovale bleu semble préparer un nouveau plan d’investissement qui serait couplé à une réorganisation majeure. Une partie des activités de Ford en matière de véhicule électrique pourraient être séparées dans une nouvelle unité.

Pionnier de l’automobile américaine, premier constructeur à produire en très grande quantité, Ford a été laissé sur place par l’ascension fulgurante de Tesla. Il n’est pas le seul, mais son image de constructeur « à tout faire » a pris un sérieux coup. À l’instar de son voisin General Motors, la marque américaine s’est donc donné pour objectif de rattraper, et dépasser, le plus rapidement possible, Tesla. Il faudra du temps, c’est certain. Tesla a vendu près d’un million de voitures électriques en 2021. Ford compte en vendre 600 000, en 2024. C’est que Ford est aussi prisonnier du fait que la majorité de ses bénéfices sont générés par le pick-up F150. Le succès de sa version électrique pourrait changer la donne.

L’argent ne suffit pas

Ford a déjà engagé un plan d’investissement de 30 milliards $ d’ici 2025 pour parer à l’urgence et lancer de multiples véhicules électriques en Chine, aux États-Unis et en Europe. Chez nous, le passage à l’électrique semble d’ailleurs vu comme la bouée de sauvetage de la marque.

Mais aligner les milliards ne semble pas suffisant. Avec ses 118 ans, si Ford ne veut pas disparaître comme les dinosaures, il lui faut gagner en agilité, changer la façon de penser et d’agir dans l’entreprise. C’est justement le rôle de Doug Field, débauché de la tête du programme auto d’Apple, qui l’avait lui-même débauché chez Tesla ou il a mené le projet de la Model 3

En vue donc chez Ford, plus d’investissements, on parle de 20 milliards $ supplémentaires, mais aussi une grosse réorganisation combinée à des embauches de plus de spécialistes du véhicule électrique de la batterie, du logiciel ou de l’intelligence artificielle…

Une des pistes explorées est particulièrement symptomatique du bouleversement. Ford envisagerait de placer une partie des activités liées au véhicule électrique dans une unité distincte. Une manière d’attirer les investisseurs et profiter également de la manne financière que semble attirer la voiture électrique. Une sorte de révolution dans une entreprise familiale qui a toujours tenu à bien conserver le contrôle sur ses activités… Rappelons aussi que Tesla vaut à peu près 10 fois Ford à la bourse de New York…