Fiat Chrysler Automobiles (FCA) et Engie ont remporté l’appel d’offres lancé par l’opérateur du réseau électrique italien Terna et vont expérimenter le vehicle-to-grid (V2G) à grande échelle en fournissant 25 MW de capacité grâce à un service qui sera conçu par le géant de l’automobile et celui de l’énergie.

L’objectif est de fournir 25 MW d’énergie entre 2023 et 2027 via le système V2G réalisé par Fiat et Engie. Celui-ci se trouvera sur le site FCA de Mirafiori, à Turin, et utilisera un total de 700 batteries pour fournir l’énergie au réseau de Terna, qui bénéficiera d’une plus grande stabilité lors des pics de demande.

« C’est un grand résultat qui lie les secteurs de l’énergie et de la mobilité », a déclaré Roberto Di Stefano, le directeur de l’e-mobilité chez FCA pour la région, Europe, Moyen-Orient et Afrique. « Deux entreprises travaillent ensemble pour intégrer leur savoir-faire et transformer une vision en réalité : l’e-mobilité devient le moyen de faire une transition rapide vers un système électrique plus viable. »

Les batteries utilisées proviendront majoritairement de Fiat 500 neuves en attente de livraison, qui seront branchées au réseau jusqu’à récupération par leur propriétaire et pourront fournir de l’énergie lorsque Terna aura des besoins plus importants. Les autres batteries utilisées pour ce système V2G seront des packs en fin de vie, selon le principe d’économie circulaire. Il s’agira de la première infrastructure V2G à utiliser des batteries en fin de vie.

Publicité


Publicité