Il peut transporter jusqu'à 9 passagers sur 1000 km sans aucune émission polluante. Présenté au salon du Bourget, l'avion électrique de la start-up israélienne Eviation devient concret. Une compagnie aérienne américaine a déjà passé commande.

L’aviation entrerait t-elle dans une nouvelle ère technologique ? Plusieurs projets d’avions électriques régionaux sont en projet ou en cours de développement. Mais au salon du Bourget 2019, on se rapproche à grand pas du réel. La jeune société israélienne Eviation y présente son « Alice », un jet de 9 places et 2 membres d’équipage qui promet une autonomie de 1000 km sans la moindre goutte de carburant. Il embarque une batterie Lithium-ion de 900 kWh qui représente plus de 60% de ses 6,35 tonnes et peut voler à une vitesse de croisière de 520 km/h selon ses concepteurs.

Composé de fibres de carbone fournies par le français Multiplast, il est propulsé par trois hélices de 260 kW orientées vers l’arrière disposées aux extrémités des ailes et sur l’empennage. Lancé en 2015, l’avion doit encore franchir l’étape des homologations auprès des autorités européennes et américaines avant de réaliser son premier vol commercial. Son faible coût d’exploitation annoncé à 200 dollars de l’heure et son prix de 4 millions de dollars (3,6 millions d’euros) ont déjà séduit une compagnie. Eviation affirme avoir reçu une commande « à deux chiffres » de la part de Cape Air, un opérateur régional américain.

Publicité


Publicité