L'administration Obama a annoncé cette semaine la construction d’un corridor national pour la charge rapide des voitures électriques. Objectif : installer des bornes sur 48 axes routiers aux Etats-Unis, soit plus de 40.000 kilomètres de routes.

Pour le gouvernement, il s’agit de proposer un réseau alternatif à l’essence qui permettrait aux propriétaires de voitures électriques de relier le pays d’est en ouest sans consommer une seule goutte de carburant. Au total, ce réseau s’étalera à travers 35 Etats avec pour objectif d’installer une borne de recharge tous les 80 kilomètres.

corridor-us-borne-rapide

Pour l’accompagner dans son projet, le gouvernement s’est associé à une trentaine de partenaires privés, dont les constructeurs BMW et General Motors qui ont tout à gagner à voir le nombre de recharge augmenter pour dynamiser leurs ventes.

Publicité


Reste à savoir quels types de bornes et quelle puissance proposera ce futur réseau national dont la date de déploiement n’a pas encore été annoncée. Surtout, cette annonce de l’administration Obama aura-t-elle beaucoup de valeur alors que les élections américaines se déroulent le 8 novembre ?

En attendant, Tesla conserve une confortable avance, la liaison est-ouest des Etats-Unis étant opérationnelle depuis plusieurs mois grâce aux superchargeurs.

reseau-superchargeurs-tesla-etats-unis

Publicité