ep-tender

L’EP Tender poursuit sa route ! La PME française vient de recevoir des subventions françaises et européennes pour financer le lancement d’un premier démonstrateur avec 50 véhicules électriques en 2016.

Si l’EP Tender fait toujours débats parmi les utilisateurs, la remorque à prolongateur d’autonomie développée par Jean-Baptiste Segard a su séduire les autorités et vient de recevoir deux importantes subventions. D’un montant de 200.000 €, la première provient de l’appel à projets « Initiative PME » financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) tandis que la seconde, de 940.000 €, entre dans le cadre du programme Horizon 2020 de la Commission Européenne.

Véritable « range extender », l’EP Tender se caractérise par une petite remorque intégrant un générateur thermique faisant office de prolongateur d’autonomie et vise à résoudre la problématique des longs trajets en véhicules électriques.

Premier pilote en 2016 entre Rouen et Paris

« Avec nos partenaires, nous allons prochainement lancer la production d’une pré-série de six EP Tender qui seront utilisés dans le cadre d’un pilote en 2016 » explique Jean-Baptiste Segard au site d’information Autoactu.

Publicité


Au total, une cinquantaine de véhicules électriques participeront à l’expérimentation et seront dotés du pré-équipement indispensable au bon fonctionnement du dispositif. Cette flotte sera majoritairement constituée de Kangoo électriques d’ERDF mais aussi de véhicules électriques d’artisans et de propriétaires particuliers qui pourront réserver leur EP Tender sur l’un des cinq points de location répartis entre Rouen et Saint-Quentin en Yvelines, en région parisienne.

ep-tender-zoe-plein

Abonnement annuel de 40 €

Selon le site Autoactu, le montant de l’abonnement annuel sera de 40 euros tandis que la location sera facturée 17 euros avec une majoration de 10 euros en cas d’utilisation en « one way ».

L’expérimentation débutera courant 2016 et devra durer un an avec pour objectif d’évaluer la pertinence et l’utilisation d’un tel réseau. « Nous réaliserons une étude de satisfaction client qui nous permettra de déterminer si nous pouvons lancer un réseau de location » explique Jean-Baptiste Segard.

Si tout va bien, la commercialisation de l’EP Tender pourrait intervenir en France en 2017 et à l’international en 2018.

Des constructeurs à convaincre

Alors que l’EP Tender a reçu un soutien favorable des autorités françaises et européennes, la PME française doit maintenant convaincre les constructeurs d’adopter son dispositif en homologuant leur VE pour le transport d’une remorque.

Si le Kangoo ZE bénéficie d’ores et déjà de cette autorisation, la plupart des autres véhicules électriques en sont dépourvus, Renault Zoé en tête. Le constructeur au losange aurait toutefois donné un « accord de principe » pour la réception à titre isolée de sa citadine électrique pour permettre à EP Tender de mener  sa première expérimentation.

Publicité