L’année 2020 s’est terminée de manière très positive pour les véhicules d’entreprises, avec près de 90 000 immatriculations de voitures et utilitaires professionnels lors du mois de décembre, mais c’est surtout la part belle faite aux véhicules électrifiés qui a été impressionnante, avec une vente sur cinq concernant un véhicule « branché ».

La fin d’année aura marqué l’émergence des véhicules professionnels sur le marché de l’automobile, ce qui a permis aux constructeurs de limiter la casse, alors que les entreprises, administrations et autres collectivités semblent décidées à refaire leur parc auto, souvent pour le verdir.

Les flottes ont connu un recul en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, mais celui-ci a été moindre que le ralentissement observé sur l’ensemble du marché, et cela s’applique aussi à la croissance des ventes de véhicules « zéro émission » à faibles émissions. Les 7 261 voitures professionnelles électriques et 2 337 hybrides rechargeables ont représenté 20,6 % du marché total des voitures de flottes.

On constate ainsi le plus grand intérêt des entreprises pour les technologies électrifiées, puisque là où les professionnels optent pour un véhicule plug-in ou électrique une fois sur cinq, la proportion était environ d’un véhicule sur dix pour les particuliers durant les derniers mois de l’année 2020.

Publicité


Publicité