Le constructeur canadien Electra Meccanica vient de révéler la version définitive du Solo, une petite voiture électrique à trois-roues dont les premières livraisons débuteront en 2017 en Amérique du Nord.

Pourquoi développer des voitures lourdes à quatre ou cinq places alors que 80 % des personnes voyagent seules dans leur voiture pour aller travailler ? C’est ce constat on ne peut plus pragmatique qui a conduit Electra Meccanica à développer la Solo, une petite voiture électrique monoplace à trois roues dont la version définitive vient d’être dévoilée à Vancouver.

Longue de 3.04 mètres, la Solo est un peu plus longue qu’une Smart ForTwo et un peu plus courte qu’une Fiat 500. De quoi se faufiler facilement dans les centres urbains avec un rayon de braquage de seulement deux mètres.

electra-meccanica-solo-0012

Publicité


160 kilomètres d’autonomie

Sur le plan technique, le constructeur ne cherche pas les performances exceptionnelles mais reste encore une fois sur des caractéristiques qui correspondent aux usages pour un véhicule résolument urbain. Alimentée par une batterie de 16,1 kWh, la Solo revendique jusqu’à 160 kilomètres d’autonomie en une seule charge, soit largement de quoi couvrir les besoins sur de petits et moyens trajets.

Côté motorisation, la Solo fait appel à un moteur électrique de 82 chevaux autorisant jusqu’à 130 km/h de vitesse maximale et un 0 à 100 km/h abattu en moins de 8 secondes.

electra-meccanica-solo-0010

Premières livraisons en 2017

Garantie 5 ans sur la batterie et 2 ans sur le reste du véhicule, la Solo est proposée au Canada pour un montant de 19.888 dollars, soit environ 15.500 dollars américains et 13.800 euros en Europe batterie comprise.

En Amérique-du-Nord, les premières livraisons du véhicule débuteront en 2017. Sa commercialisation en Europe n’a pas été confirmée à ce jour.

Publicité