Toyota, Nissan, Honda et Hyundai ont signé un protocole d'accord avec les gouvernements danois, norvégiens, suédois et islandais, visant à introduire les véhicules à piles à combustibles en 2015.

Le protocole, signé mardi dernier à Copenhague, prévoit également de développer les infrastructures permettant la production d’hydrogène. Il fait suite à un accord signé en 2009 par différents constructeurs automobiles, qui fixait 2015 comme date de commercialisation des véhicules à piles à combustible, dans les pays où l’hydrogène serait disponible.

Le choix des pays nordiques pour ce protocole n’est pas anodin : ils possèdent des sources importantes d’énergies renouvelables et des conditions favorables à la production d’hydrogène. Les constructeurs de leur côté, affirment ainsi leur volonté d’investir dans l’éco-mobilité.

Publicité


Publicité