Bien qu’ayant lancé la plus chère voiture du monde, la marque de luxe Bugatti a pensé aussi aux plus petits portefeuilles avec un modèle « Baby » à 30.000 euros.

Le Salon de Genève fut historique par la révélation de la voiture neuve la plus chère de l’histoire. Ce fut La Voiture Noire, projet sur base de Chiron vendu à 11 millions d’euros. Au fond du stand Bugatti, il y avait une autre surprise pour les 110 ans, la « Baby II ».

Réplique du célèbre modèle de compétition Type 35, cette voiturette se destine principalement aux enfants, mais est conduisible par un adulte. Sa taille assez importante est précisément 75% celle du bolide d’origines des années 1920.

Son moteur électrique dispose en outre de trois modes : enfant avec 1 kW, adulte avec 4 kW et « Speed Key » à 10 kW. Bugatti a pensé à tout, car la Baby II a le droit à son freinage régénératif et au différentiel autobloquant. La firme de Molsheim prévoit d’en produire 500 exemplaires. Prix de vente annoncé : 30.000 euros pièce hors taxes, soit autant qu’une Renault ZOE. Les livraisons démarreront à l’automne 2019.

Baby Bugatti, le retour

Ettore et Jean Bugatti ont construit la première Bugatti Baby en 1926. Plus petite, à l’échelle ½, elle était conçue pour Roland, le petit frère de Jean, alors âgé de 4 ans. Ayant plu aux passionnés, elle fut produite en série durant 10 ans, également à 500 unités.

La Bugatti Baby II et la première version de 1926

Bugatti lance une électrique au prix d’une Renault ZOE
3.9 (77.33%) 15 votes