Britishvolt Gigaplant - Britishvolt Gigafactory

Essayer Batteries : 2 milliards d’euros pour la Gigafactory Britishvolt ?

Configurez votre véhicule Batteries : 2 milliards d’euros pour la Gigafactory Britishvolt ou demandez un essai gratuitement.

Le projet de Gigafactory (ou Gigaplant) de Britishvolt prend son envol. L’entreprise vient de sécuriser un investissement de 1,7 milliard £ (2 milliards €). Avec ses 30 GWh de capacité, le site devrait représenter un tiers de besoin en batteries de l’industrie automobile britannique en 2030.

On a beaucoup parlé du, ou des projets européens de production de batteries. Souvent sous le surnom d’Airbus des batteries. Désormais seul, le Royaume-Uni développe lui aussi cette activité. Le projet de Gigafactory de Britishvolt annoncé à l’été 2000 a pris un peu de retard, mais vient de passer un cap important en sécurisant une grande partie de son financement.

Outre une subvention du Fonds de Transformation de l’Automobile (estimée à 100 millions £), ce sont 1,7 milliard de livres sterling (2 milliards d’euros environ) qui viendront du privé via un partenariat avec les fonds Trixtax et abrdn.

La Gigafactory de Britishvolt sera finalement établie dans la région de Northumberland, et non pas au pays de Galles comme le prévoyait le projet initial.

Le démarrage de l’usine est désormais attendu en 2024, avec une capacité initiale de 11 GWh. Mais la capacité du site une fois achevé sera de plus de 30 GWh de batteries par an, voire 48. De quoi équiper entre 300 et 400 000 voitures électriques. Pour la région, ce nouveau site industriel représente un potentiel de 3 000 emplois directs et 5 000 emplois indirects.

Dans les semaines à venir, Britishvolt devrait communiquer sur les premiers contrats avec des clients. Des constructeurs nationaux comme Jaguar Land Rover ou Lotus font évidemment partie des candidats pressentis.

D’autres Gigafactory outre-Manche

Le nord-est de l’Angleterre est pour le moment la région qui profite le plus de la transition vers le véhicule électrique, puisque la région de Sunderland accueille également l’usine de batteries AESC qui alimente Nissan (11 GWh en première phase). Mais un autre projet est en cours. Il pourrait voir s’implanter sur le site de l’ancien aéroport de Coventry une Gigafactory d’une capacité de 60 GWh. Donc à deux pas des usines de JLR de Solihull ou Castle Bromwich…