Aux Etats-Unis, la start-up californienne Volta utilise la publicité pour financer le déploiement de ses infrastructures de charge.

Pas évident de trouver le business model idéal pour les infrastructures de charge. Alors que Tesla propose ses superchargeurs comme un avantage offert à ses clients ou que Sodetrel s’engage vers la charge payante sur le réseau Corri-Door, la start-up californienne Volta Charging a trouvé une autre solution pour financer ses bornes sans coût pour l’utilisateur : la publicité !

Basée à San Francisco, la start-up propose de déployer gratuitement ses chargeurs dans les centres commerciaux, offrant la recharge gratuite aux possesseurs de véhicules électriques et finançant ses installations grâce aux différents annonceurs et aux publicités diffusées.

On remarquera d’ailleurs que Volta a énormément travaillé sur le design de sa borne, particulièrement réussi, qui intègre l’espace annonceurs de façon sobre et élégante. L’emplacement des chargeurs, généralement situé à proximité des entrées, permet également de garantir une visibilité suffisante pour séduire les annonceurs.

Publicité


Au total, Volta aurait déjà déployé quelques 110 bornes réparties entre les villes de San Francisco, Los Angeles, San Diego, Phoenix et Honolulu et compte investir 12.5 millions de dollars pour rapidement passer à 400 bornes.

Publicité