Afin d’intégrer un espace dédié à la recherche et à la fabrication de batteries, Tesla prévoit d’agrandir l’usine de Fremont, en Californie. Une extension dédiée au projet Roadrunner.

Pour tous les constructeurs de voitures électriques, la batterie reste le nerf de la guerre. Alors que certains continuent de sous-traiter leur fabrication à des tiers, d’autres veulent gagner en indépendance en assurant la production de leurs propres cellules. C’est le cas de Tesla. Historiquement associé au groupe japonais Panasonic et plus récemment à LG Chem et CATL, le groupe californien multiplie les projets et prévoit même un « Battery Day » pour la rentrée de septembre.

Visant à réduire drastiquement le coût des batteries, le projet Roadrunner fait partie des projets les plus emblématiques du constructeur. Selon Reuters, Tesla aurait déposé une demande auprès des autorités californiennes pour construire un nouvel étage sur l’un des bâtiments. L’idée serait d’élargir les capacités de production du site, qui assure aujourd’hui la fabrication de cellules à « petite échelle ». Une opération d’extension qui pourrait être réalisée en trois mois environ. Selon le document de présentation du projet, 470 employés du groupe seraient affectés à l’installation, dont 400 travaillant par quart. Une organisation qui permettra au constructeur d’exploiter la ligne de production 24h/24.

Publicité


Publicité