Essayer Avec son concept LQ, Toyota prépare la révolution des batteries solides ?

Configurez votre véhicule Avec son concept LQ, Toyota prépare la révolution des batteries solides ou demandez un essai gratuitement.

Toyota pourrait se pencher sur les batteries solides pour développer la voiture électrique. Le concept autonome LQ est actuellement en test avec cette technologie.

Réticent à se pencher sur l’électrique, Toyota s’est lancé il y a deux ans au Salon de Tokyo. C’est via un concept électrique et autonome au nom de code LQ que le constructeur avait évoqué son futur  « zéro émission ».

Alors que l’on pensait ce concept oublié, il est revenu dans des publicités lors des Jeux olympiques de Tokyo. Un retour qui n’était pas anodin, puisqu’il est désormais en test sur les pistes d’essais de Toyota. Une vidéo officielle de la marque nous le montre également en train de rouler sur route ouverte.

S’il arbore toujours son design futuriste que ne renieraient pas les films Demolition Man et Retour vers le Futur II, le Toyota LQ comporte surtout une indication qui étonne sur ses flancs.

Il est en effet écrit sur le véhicule qu’il est propulsé avec une batterie solide (All Solid State), une technologie déjà évoquée par Toyota à demi-mot. Les batteries solides sont une technologie prometteuse, mais difficile à maîtriser. Renault compte énormément dessus, tout comme BMW qui espère les utiliser dès 2025. D’autres constructeurs, à l’image de Fisker, jugent cette technologie trop compliquée à mettre au point.

Il faudra désormais voir si Toyota parvient à maîtriser ces batteries, dont la densité énergétique pourrait révolutionner le marché. Si c’est le cas, le constructeur japonais pourrait retrouver son rôle de pionnier, qu’il semble perdre avec l’arrivée de la voiture électrique.