Elon Musk a révélé sur Twitter qu’il n’est pas satisfait de la dernière version du Full Self Driving. Le système qui commande l’Autopilot est toujours en développement du côté de Palo Alto.

C’est un aveu étonnant de la part du boss, qui a souvent vanté les nouveautés chez Tesla. Pour autant, il avait déjà reconnu que la mise au point de la voiture autonome posait plus de problèmes que prévu. Cette fois, il enfonce le clou avec la Beta 9.2 du Full Self Driving, la dernière version en date de l’Autopilot, qui ne le satisfait pas. Selon lui, elle ne serait pas au point.

« La FSD Beta 9.2 n’est en réalité pas géniale, à mon avis », a écrit Elon Musk sur Twitter. « Mais l’équipe Autopilot/intelligence artificielle s’est regroupée pour la faire progresser aussi vite que possible. “Nous essayons d’avoir un seul faisceau pour l’autoroute et les voies urbaines, mais cela demande un nouvel entraînement colossal du réseau neuronal.”

Lors de sa conférence AI Day, Tesla avait présenté les avancées au sujet de l’Autopilot et du FSD. Les perspectives sont très positives pour le système, mais dans les faits, son développement se heurte à des obstacles.

Les annonces enthousiastes de la firme au sujet de la conduite autonome de niveau 5 semblent désormais appartenir au passé. Depuis que la marque a tempéré les propos de Musk, la réalité semble avoir rattrapé le constructeur au sujet des progrès de l’Autopilot, avec un discours bien plus modéré de part et d’autre.