Initialement planifiée pour 2020, la sortie de la future voiture électrique d’Apple devrait être finalement repoussée d’un an en raison de changements internes décalant son planning de sortie.

Si tous les regards sont aujourd’hui tournés vers Tesla et le challenge lié à la mise en production de la Model 3, un autre géant californien prépare son arrivée sur le segment de la voiture électrique. Derrière son projet Titan, initié il y a deux ans, Apple souhaite également s’introduire sur le marché de l’électro-mobilité avec un projet de voiture électrique autonome dont on ne sait aujourd’hui que très peu de choses et qui mobiliseraient quelques 600 employés de la firme américaine.

Alors que la voiture devait à l’origine sortir en 2020, les changements internes au projet, et notamment le départ en début d’année de son responsable, Steve Zadesky, semblent avoir bouleversé les plans du géant à la pomme. Citant un employé ayant travaillé sur le projet, le site The Information annonce ainsi un lancement décalé à 2021 (au mieux). De quoi laisser le temps à Tesla, qui considère Apple comme l’un de ses concurrents les plus sérieux, d’asseoir sa domination sur le marché.

Publicité


Publicité