apple-voiture-electrique

La rumeur sur la préparation d'une voiture électrique par Apple se voit renforcée par une plainte déposée par la société A123 Systems qui accuse la marque de débaucher ses meilleurs ingénieurs.

A123 Systems développe des batteries, notamment pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables. C’est elle qui avait fourni les batteries utilisées par Fisker pour la Karma par exemple. Parmi les clients des batteries de l’entreprise, on compte également Daimler, Tata Motors ou VIA Motors.

L’entreprise vient de déposer une plainte dans laquelle elle affirme qu’Apple a embauché l’un de ses anciens salariés à qui elle à demandé de débaucher d’anciens collègues. Au total, 5 employés stratégiques auraient rejoint Apple. Selon cette plainte, tous ces employés avaient accès à des informations propriétaires et confidentielles au sujet des batteries.

Elle explique qu’Apple encourage ces 5 personnes à violer les clauses de confidentialité et de non-concurrence prévues dans leur contrat de travail avec A123 Systems. A123 Systems va même plus loin en affirmant qu’Apple a l’intention de devenir un concurrent de l’entreprise…

Publicité


Une information vient alimenter les spéculations autour du développement d’une voiture électrique par Apple, sous la forme d’un projet appelé « Titan ». L’agence Bloomberg vient d’ailleurs d’affirmer, selon des sources proches du dossier, que la date de lancement de ce véhicule serait prévue pour 2020.

Un objectif très ambitieux, notamment en terme de délais, même si Bloomberg précise aussi que le projet pourrait être abandonné par la direction s’il ne donne pas satisfaction…

Publicité