A la sortie des périodes de confinement, l’Allemagne a accéléré le développement de son parc de bornes de recharge. Le gouvernement veut désormais étendre un maillage uniforme à travers l’Europe.

Soutenue par les différents gouvernements avec de nombreuses mesures incitatives, la voiture électrique à le vent en poupe. Toutefois, pour améliorer son développement, les réseaux de bornes de recharge devraient se montrer à la hauteur, tant par leur densité que par leur fiabilité. Mais il devraient aussi s’uniformiser à travers le continent, comme l’indique Andreas Scheuer, le ministre allemand des transports.

Profitant du Conseil de l’Union Européenne, le ministre allemand a insisté sur le développement d’un réseau de bornes de recharge transfrontalier, normalisé et commun à l’échelle européenne. L’objectif du représentant du gouvernement allemand étant de déployer une infrastructure simple et rapide, à la fois pour les voitures électriques mais aussi pour les véhicules à hydrogène.



Vers une uniformisation des modes de facturation ?

Andreas Scheuer a aussi indiqué qu’il faudra envisager le développement d’un système de paiement standardisé à l’échelle européenne, pour les deux énergies propres. Car à l’heure actuelle, hormis quelques entreprises proposant un service partout en Europe, le paiement de la recharge se révèle être un parcours du combattant, en France comme à l’étranger.

Avec ses préconisations insistantes, le ministre mise sur la reforme de la directive européenne sur le développement des infrastructures pour les carburants alternatifs. Réforme qui entraînerait l’uniformisation du réseau de recharge à travers l’Europe et permettrait d’accélérer encore le développement de la voiture électrique.

Toutefois, cette réforme devrait aussi s’intéresser de près aux modes de facturation et éventuellement uniformiser et réglementer celle-ci. Car si l’Allemagne pratique une facturation à l’unité consommée (donc au kWh), quelques opérateurs en France applique un prix à la minute de recharge pas forcément avantageux pour tous les automobilistes.