Peu développé, le réseau de bornes électriques de Berlin va gonfler de 1600 bornes dès 2019. Un projet mené par un groupement d'entreprises et soutenu par le gouvernement allemand.

Les ventes de voitures électriques progressent peu en Allemagne (1% du marché), mais ont encore beaucoup de frein à leur démocratisation, dont l’infrastructure encore peu développée.  Selon ChargeMap, seulement 428 stations publiques de recharge électrique sont actuellement en service dans la capitale allemande.

Après s’être fait tapé sur les doigts par l’Union Européenne, le gouvernement tente d’y répondre par une extension de son réseau  d’infrastructures de charge. Une initiative qui s’inclut dans le cadre du plan« Air Pur 2017-2020 » visant à améliorer de l’air de 90 agglomérations et financé à hauteur d’1 milliard d’euros par le ministère de l’Economie et de l’Energie.

Pour mener l’opération à Berlin, un consortium d’entreprises réunit Ubitricity, spécialiste de la recharge par candélabres, aux entreprises DAI-Labor, Hubject, Gasag Solution Plus et l’Institut Reiner Lemoine.

En tout, sont prévues 1 600 bornes de recharge électriques dans l’agglomération. 1 000 d’entre-elles seront publiques, installées dans les arrondissements de Marzahn-Hellersdorf (est) et de Steglitz-Zehlendorf (sud-ouest). Privées, les 600 autres seront déployées dans des résidences ou immeubles de bureaux.

1 600 nouveaux points de recharge dans Berlin à partir de 2019
4.8 (96.67%) 6 votes