Prévue pour fin 2020, la BMW iX3 marque un changement de technologie pour la marque. Elle inaugure une nouvelle génération de voitures électriques après une longue pause. On en sait désormais davantage sur le futur SUV zéro-émission BMW.

Sept ans après la BMW i3, sa première voiture électrique, le groupe allemand s’apprête à verdir son X3. Il s’agira du premier modèle de la marque à être décliné en quatre motorisations : électrique, hybride-rechargeable, essence et diesel. Baptisée « iX3 », la version zéro-émission du SUV doit entrer en production courant 2020. Elle inaugurera une nouvelle génération de technologie électrique pour la marque. Dans un communiqué détaillant ses caractéristiques, BMW promet notamment une autonomie supérieure à 440 km selon le cycle WLTP.

Publicité


Batterie à haute densité

Un rayon d’action autorisé par une batterie lithium-ion d’une capacité nette de 74 kWh exploitant des cellules prismatiques NMC-811 de dernière génération. Selon BMW, elles disposeraient d’une densité énergétique 20% supérieure à la précédente technologie. Le lithium et le cobalt qu’elles contiennent seraient directement achetés par le constructeur avant d’être remis au fabricant de la batterie. L’objectif est de surveiller l’approvisionnement de ces matériaux dont l’extraction est critiquée pour leur impact humain et environnemental. Intégré à plat dans le plancher, le pack permet d’optimiser l’habitabilité. Avec cet agencement, l’iX3 offre une habitabilité et un volume de coffre identique aux version thermiques, annonce BMW.

Moteur sans terres rares

Le SUV est propulsé par un moteur électrique d’une puissance de 210 kW (286 ch) et 400 Nm de couple placé à l’arrière. Il est inclus dans un boîtier central comprenant également l’électronique de puissance et le système de transmission. Une architecture plus compacte et légère qui permet d’améliorer de 30% le rapport entre le poids du groupe motopropulseur et la puissance développée par rapport à la génération précédente. Selon BMW, qui ne communique pas sur la catégorie du moteur, celui-ci ne contiendrait pas de terres rares. Il s’agit donc certainement d’un modèle synchrone sans aimants permanents.

Fabriquée en Chine

Le constructeur annonce une consommation moyenne inférieure à 20 kWh/100 km en cycle WLTP. Une valeur assez sobre pour la catégorie de véhicule atteinte grâce à une densité de batterie plus élevée et un rendement amélioré du groupe motopropulseur, explique la marque. Aucune information précise concernant la recharge n’a été dévoilée par le constructeur. Il y a quelques mois, il évoquait simplement une capacité de charge DC jusqu’à 150 kW laissant présager une vingtaine de minutes pour passer de 0 à 80%. Le SUV sera fabriquée dans l’usine de Shenyang en Chine par la coentreprise créée par BMW et Brilliance Automotive.

Publicité