C’est une première mondiale : le groupe Volkswagen entame la métamorphose complète de son usine de Zwickau. 1,2 milliards d’euros y seront investis pour la reconvertir au montage de modèles tout électriques. A partir de 2021 le groupe compte y produire annuellement 330.000 véhicules branchés.

Il s’agit d’un méga projet et le défi est de taille : 50.000 m2 d’ateliers seront réaménagés, ce qui nécessitera la mise en œuvre de 9.000 tonnes d’acier et l’installation de 1.625 nouveaux robots. Plus de 50 firmes sous-traitantes seront mobilisées pour opérer cette reconversion.

Les premiers exemplaires de l’ID Néo, modèle destiné à inaugurer la plateforme modulaire MEB, devront déjà sortir des chaînes de montage avant la fin de cette année. La première des 2 lignes de production sera mise en place progressivement. À cet effet, l’atelier de carrosserie, les cabines de peinture, l’assemblage et les infrastructures sont entièrement modernisés et rénovés. Il faut notamment adapter tous les convoyeurs destinés à transporter des véhicules plus lourds que les modèles thermiques fabriqués jusqu’à présent.

Pendant la conversion qui s’étalera sur 3 ans, la production ne pourra pas s’arrêter puisque les Golf et Golf Variant thermiques continueront à y être assemblées jusqu’à l’été 2020. La deuxième ligne du site sera transformée selon le même schéma et elle sera opérationnelle d‘ici fin 2020. A partir de 2021 le groupe VW produira ici 330.000 véhicules électriques par an avec 6 modèles pour 3 marques : VW, Audi et Seat.

Reinhard de Vries, directeur de la technologie et de la logistique du site de Zwickau, s’est confié à nos confrères du blog elektroauto-news : « La reconversion de l’usine avance bien et se déroule comme prévu », leur a-t-il déclaré. Mais « c’est un peu comme si on changeait d’habit dans un placard : pendant que nous agrandissons et que nous perfectionnons les lignes, nous procédons également, en parallèle, à l’automatisation et la digitalisation de toute la production ».

« Notre mission est claire », poursuit-il : « Volkswagen construira ici des autos fascinantes mais en même temps financièrement abordables, des voitures électriques qui seront utilisées par des millions d’automobilistes et pas seulement par des millionnaires ».

« Volkswagen construira ici des autos fascinantes mais en même temps financièrement abordables »

Stabilité de l’emploi

Le site de Zwickau est l’héritier d’une longue tradition de construction automobile puisqu’il y a plus de cent ans, August Horch, fondateur de la marque Audi, installa ses premiers ateliers en 1903 dans cette métropole du Land de Saxe. Après la guerre, c’est à Zwickau que furent produites les fameuses Trabant symboles de l’Allemagne de l’Est. En 1990, après la réunification allemande, Volkswagen (qui avait entre-temps acquis la marque Audi) a réinvesti l’usine. Depuis lors, plus de 5,5 millions d’automobiles sont sorties des chaînes de montage. Actuellement le site s’étale sur 180 hectares dont 140 sont bâtis.

La capacité de production de l’usine – qui était jusqu’à présent de 1.350 voitures par jour – sera progressivement portée à 1.500. Et comme le nombre de modèles construits passera de 3 à 6, l’emploi sur le site restera stable malgré le nombre d’heures de travail réduit que nécessite la production de véhicules électriques. Les 8.000 salariés devront toutefois retourner sur les bancs de l’école puisqu’ils seront formés aux nouvelles technologies de l’électromobilité. 1.500 d’entre eux seront certifiés pour les interventions sur les composants haute tension. « D’ici fin 2019 nous aurons dispensé 13.000 jours d’apprentissage aux différentes équipes de l’usine » nous déclare Holger Naduschewski, directeur de l’institut de formation du groupe. « Pour tous nos collègues, les nouvelles qualifications ainsi acquises constituent une garantie d’emploi et elles leur offrent des perspectives à long terme ».

L’environnement et le climat ne sont pas oubliés : l’usine sera totalement neutre en carbone.

Le commencement d’une nouvelle ère

Pour Thomas Ulbrich, directeur de la mobilité électrique du groupe Volkswagen, « le lancement de la production de l’ID Néo marque le commencement d’une nouvelle ère pour Volkswagen. Nous voulons sortir le véhicule électrique de la niche dans laquelle il se trouvait et le rendre abordable pour des millions de personnes. La condition pour cela c’est la production de masse et l’efficacité de nos process. C’est pourquoi nous regroupons la construction de voitures électriques ici à Zwickau et que nous faisons de ce site la base de notre grande offensive électrique. La marque Volkswagen s’est toujours engagée à rendre le progrès et l’innovation accessibles au plus grand nombre. C’était le cas avec la Coccinelle et aujourd’hui avec la Golf.  A l’avenir, ce sera également le cas avec les véhicules électriques de la famille ID ».

Il n’y a pas à dire, quand les Allemands préparent un assaut, ils ne font pas les choses à moitié.

Source : elektroauto-news.net

 

A Zwickau, Volkswagen prépare son offensive électrique
4.2 (83.33%) 36 votes