La Renault Zoé et Carlos Ghosn

La Banque Européenne d’Investissement (BEI) vient d’annoncer avoir accordé un prêt de 180 millions d’euros au Groupe Renault destiné à la recherche et au développement d’une nouvelle génération de batteries et de moteurs pour la voiture électrique.

Ce financement doit permettre à Renault de développer son expertise autour du véhicule électrique en développant (en France) des batteries et moteurs électriques de nouvelle génération. L’objectif du projet financé est d’améliorer la compétitivité des voitures électriques en terme de tarifs pour les rendre plus accessibles et développer un marché de masse.

Publicité


« Nous soutenons les technologies de pointe car elles sont un fer de lance pour l’avenir en terme de développement durable et de compétitivité a souligné Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI lors de cette signature. En nous associant ainsi, nous préparons ensemble l’avenir de l’industrie automobile européenne. Et les premiers bénéficiaires seront les citoyens dans leur vie quotidienne ».

Rappelons que Renault avait déjà bénéficié de ce type d’emprunt en 2009, avec un prêt de 400 millions d’euros pour ses activités de recherche, développement et innovation (RDI) destinées à améliorer l’efficacité de ses moteurs thermiques et à mettre au point des véhicules entièrement électriques.

Publicité