Active depuis longtemps dans la conception de voitures volantes, la société slovaque Aeromobil vient de dévoiler son nouveau modèle 5.0. Pour la première fois il s’agit d’une voiture électrique à décollage vertical (VTOL*)

Les modèles précédents conçus par Aeromobil ressemblaient plutôt à de petits avions à moteur thermique pouvant aussi, en repliant leurs ailes, emprunter le réseau routier. Pour s’envoler et atterrir il leur fallait néanmoins rejoindre un petit aérodrome et utiliser une piste d’envol. On comprend aisément que ces contraintes, mais aussi le coût de ces modèles, supérieur au million d’euros, n’ont pas affolé le carnet de commande : le nombre d‘exemplaires commandés pour la version 4.0, livrable en  2020, se compte sur les doigts des deux mains.

Mais en dévoilant le projet d’un nouveau modèle 5.0 VTOL, le constructeur slovaque semble enfin avoir compris que l’avenir des voitures volantes passe par l’adoption de la motorisation électrique et du décollage vertical.

Le développement du projet 5.0 VTOL n’en est pourtant qu’à ses débuts.  AeroMobil prévoit seulement son lancement sur le marché dans les sept à dix prochaines années. Outre la mise au point de la technologie et la préparation de la fabrication, cette longue période devra permettre  d’obtenir les certifications et permis nécessaires pour l’exploitation de voitures et taxis volants.

Aeromobil a toutefois dévoilé quelques caractéristiques du futur modèle 5.0 VTOL. Pour le décollage et le vol deux rotors sont prévus en bout d’aile. Celles-ci seront repliables pour la conduite sur route. Il s’agira évidemment d’un véhicule autonome, le pilotage étant assuré en grande partie par des robots et de l’intelligence artificielle. A l’intérieur de l’habitacle, il y aura place pour 4 personnes qui se verront offrir des programmes multimédia et une panoplie d’options  de communication.

* VTOL : Vertical  Take Off and Landing = décollage et atterrissage vertical

VTOL : la nouvelle voiture électrique volante d’Aeromobil
3.4 (68%) 5 votes