Un tuk-tuk électrique créé aux Philippines

Terra Motors electric tuk tuk

La start-up japonaise Terra Motors prévoit de construire aux Philippines un tuk-tuk électrique. Les tuk-tuk sont de petits véhicules à trois roues très courants en Asie.

Une initiative d’autant plus pertinente que les tuk-tuks sont souvent très bruyants, très polluants et très nombreux dans les grandes villes. Celui de Terra Motors fait d’ailleurs partie d’un programme national aux Philippines qui vise à remplacer 100 000 tuk-tuks thermiques en véhicules électriques d’ici à 2016.

Terra a créé ce véhicule avant tout pour qu’il serve de taxi, étant donné que c’est l’usage principal des tuk-tuks. Avantage important : il offre un espace important et confortable pour l’unique passager installé à l’arrière.

Cependant, sa faible autonomie pourrait être un inconvénient : il ne peut rouler que 50 km avec une charge complète, la recharge se faisant en 2h. Reste à espérer que suffisamment d’infrastructures de recharge soient disponibles.

Les tuk-tuks Terra Motors seront en vente dès la fin de l’année aux Philippines, au prix d’environ 6 300 $ (soit environ 4 800 €).

Terra Motors electric tuk tuk

Image avatar Billet rédigé par
5 commentaires pour ce billet
  1. Image avatar
    Charles écrivait le 25/04/2013

    Très intéressant. Je suis allé en Inde il y a quelques mois et l’arrivé de ces engins à la place des tuks-tuks actuels serait profitable aux oreilles et aux voies respiratoires. Même s’ils sont moins typiques sur le moment, ils le deviendront surement rapidement !

    Répondre
    • Image avatar
      alainl007 écrivait le 25/04/2013

      +1

      Répondre
  2. Yoann NUSSBAUMER écrivait le 25/04/2013

    Je suis fan de l’idée :-)

    Répondre
  3. Image avatar
    alainl007 écrivait le 25/04/2013

    Bonjour,

    Et pourquoi pas à Paris, et au centre des grosses villes dans le monde? Pour transporter une personne pour quelques minutes, c’est suffisant.

    Bonne route

    Répondre
  4. Image avatar
    moxia écrivait le 26/04/2013

    A voir à l’usage selon le kilométrage effectué à l’heure actuelle par les Tuks-tuks polluants

    Répondre
Et si vous laissiez un commentaire ?