Alors que la crue hivernale de la Seine se poursuit suite aux fortes précipitations des derniers jours, un ingénieur japonais a développé une petite voiture électrique capable de flotter sur l’eau.

Crue à Paris : il est temps de passer à la voiture électrique flottante !
4.9 (98.18%) 11 votes

Pour Hideo Tsurumaki, ancien de Toyota Auto Body et fondateur de Fomm Corp, l’idée de cette petite voiture électrique vient d’un traumatisme. Celui du Tsunami dévastateur survenu en 2011 au Japon. A l’époque, l’inventeur avait vu de nombreuses personnes sombrer dans les flots, piégées dans leurs voitures. Souhaitant répondre à l’angoisse d’une nouvelle catastrophe, la voiture électrique mise au point par Fomm Corp est capable de flotter et de résister à l’eau.

Ciblant le continent asiatique, régulièrement en proie aux Tsunamis, l’inventeur souhaite initier la production de sa voiture électrique à proximité de Bangkok, en Thaïlande, avec un objectif de production de 10.000 unités dès la première année. En termes de caractéristiques, rien d’exceptionnel. Avec une autonomie annoncée de 160 kilomètres et une vitesse de 80 km/h, la petite électrique de Fomm répond essentiellement aux besoins citadins.

Côté prix, les premiers exemplaires devraient être proposés pour un peu moins de 15.000 €. Avec la montée en puissance de la production, le constructeur espère passer sous la barre des 5.000 € ce qui rendrait le modèle bien plus accessible sur les différents marchés visés.