Avec près de 180.000 véhicules écoulés au cours des six premiers mois de l’année, le groupe californien conserve une confortable avance sur ses concurrents.

Si tous les constructeurs automobiles sont à pied d’œuvre pour accélérer leur offensive dans le domaine de la voiture électrique, le californien Tesla demeure largement en tête des immatriculations du segment. Selon les calculs réalisés par le site spécialisé EV Sales, le groupe californien a totalisé 179.050 immatriculations et représenté 28 % du marché mondial au cours du premier semestre 2020. Quasi ex-aequo, l’Alliance Renault-Nissan et le groupe Volkswagen totalisent respectivement 65.521 et 64.542 immatriculations sur les six premiers mois de l’année, soit une part de marché de l’ordre de 10 %. Arrivent ensuite le groupe chinois BYD et le duo coréen Hyundai-Kia avec 7 % de parts de marché et des volumes respectifs de 46.554 et 43.689 unités.

FabricantsImmatriculations VE 1er semestre 2020Parts de marché
Tesla

179 050

28 %

Renault / Nissan

65 521

10 %

Groupe Volkswagen

64 542

10 %

BYD

46 554

7 %

Hyundai / Kia

43 689

7 %

Si l’on intègre les immatriculations de modèles hybrides rechargeables, Tesla conserve également sa première place mais avec une part de marché réduite à 19 %. Le groupe Volkswagen bondit quant à lui en seconde position. Avec 124.018 unités écoulées, le constructeur allemand s’accapare 13 % du marché mondial et passe devant l’Alliance Renault-Nissan qui se contente de 9 % avec 84.501 immatriculations. Sorti du classement, le chinois BYD cède sa place au groupe BMW (68.503 – 7 %) tandis que le groupe coréen Hyundai – Kia conserve sa cinquième place avec 7 % de parts de marché et un total de 63.731 véhicules écoulés.

Fabricants

Premier semestre 2020

Part de marché

Tesla

179 050

19 %

Groupe Volkswagen

124 018

13 %

Renault / Nissan

84 501

9 %

Groupe BMW

68 503

7 %

Hyundai / Kia

63 731

7 %