Selon le rapport mensuel publié par le CCFA, 9967 voitures électriques ont été immatriculées dans l’Hexagone au cours du mois de juillet.

Après un mois de juin record à près de 14.000 immatriculations, la voiture électrique revient aux niveaux observés avant le confinement. Avec 9.967 unités écoulées, l’électrique a représenté 5.5 % des ventes de véhicules particuliers neufs en juillet, soit une valeur proche de celle observée au mois de juin (5.8 %).



La ZOE toujours en tête

S’il faudra attendre la rentrée et la publication du baromètre de l’Avere France pour connaitre les résultats des différents modèles, on sait d’ores et déjà que la Renault ZOE conserve sa première place.

Avec 3834 immatriculations enregistrées, la citadine de Renault a représenté 38 % de l’ensemble des immatriculations du mois écoulé.

Reine de l’électrique, la ZOE a représenté 38 % des ventes du segment en juillet

Taux de pénétration record pour l’hybride rechargeable

Avec 7000 exemplaires immatriculés, l’hybride rechargeable ne bat pas le record en volume observé au mois de juin (7265 immatriculations). Le taux de pénétration du segment est toutefois historique et atteint 3.9 % en juillet. C’est 0.8 point de mieux qu’au mois de juin.